Investir dans l’immobilier neuf : les démarches à faire

Vous désirez investir dans l’immobilier neuf ? Venez découvrir dans cet article, les démarches à suivre.

Comment investir dans l’immobilier neuf ?

Investir dans le locatif neuf, c’est un choix qui doit être mûrement réfléchi. En d’autres termes, l’idée est de savoir pourquoi vous misez sur ce placement. Ce sont les réponses à cette question qui vont guider votre action et notamment conditionner le choix du logement, de son emplacement, mais aussi du régime fiscal. Pour commencer, faites votre bilan patrimonial. Passez au crible, votre situation professionnelle, vos revenus, vos autres placements (assurance-vie, compte épargne, logements dont vous êtes déjà propriétaire, etc.). Penchez-vous sur votre situation fiscale. Calculez ensuite, votre marge de manœuvre financière. Le plus souvent, le loyer versé par le locataire ne couvre pas entièrement la mensualité de crédit. Chaque mois, vous devrez la compléter. C’est ce que l’on appelle l’effort d’épargne. Le plus souvent, en effet, mieux vaut investir à crédit, même si vous pouvez payer cash. D’abord, parce qu’aujourd’hui, les taux d’intérêt sont inférieurs à la rentabilité de votre investissement, ce qui vous permet d’être réellement bénéficiaire, mais aussi, parce que les intérêts d’emprunt optimisent votre fiscalité. Ils sont, en effet, déductibles de vos loyers lorsque vous les déclarez au fisc.

Quelques avantages d’investir dans l’immobilier neuf

Avec les nouvelles normes environnementales BBC (bâtiment basse consommation), vous faites un coup double. Les normes écologiques draconiennes imposées aux constructeurs, vont vous permettre d’améliorer votre environnement, mais surtout, vont réduire votre facture énergétique de façon significative et sur le long terme. l’État, toujours dans le but d’inciter l’investisseur à acquérir un logement neuf, va vous octroyer deux cadeaux supplémentaires aux droits de mutation. Le premier est une exonération de la taxe foncière pendant les deux premières années suivant l’acquisition. La deuxième est une réduction de l’impôt sur le revenu à concurrence de 6 000 euro max/an et par foyer fiscal sur 6 à 9 ans.

Un des effets de levier non négligeable, est le crédit. Cet instrument financier est hautement recommandé si l’on veut investir dans le locatif, de manière générale. Vous allez non seulement pouvoir investir un montant important sans disposer de la somme, mais en plus, déduire les intérêts du crédit aux revenus locatifs, diminuant fortement votre résultat foncier, et ainsi votre imposition sur les loyers perçus. Investir dans l’immobilier locatif, c’est aussi rechercher un revenu, et qui dit revenu dit locataire. Avec le neuf, vous serez « en tête de gondole ». Vous prendrez une longueur d’avance sur la concurrence dans le quartier, grâce aux prestations et au confort moderne que vous allez offrir à votre locataire.